Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    Les autorités mettent en garde contre des “dérives avérées”

En France La mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a épinglé à plusieurs reprises “le cercle des amis de Bruno Groening”.

Dans son rapport publié en 2005, elle indique qu’il “convient d’être plus particulièrement vigilant sur un certain nombre de mouvements en raison notamment de leur opposition à la médecine conventionnelle allant jusqu’au refus de soins”. Et de citer en exemple six mouvements, dont “le cercle des amis de Bruno Goering en Dordogne”. Dans un chapitre consacré à l’irrationnel et aux pratiques thérapeutiques, elle met une nouvelle fois en garde : “Parmi les cas de dérives avérées au sein de communautés pratiquant des rites de guérison par la prière, les communautés qui allient spiritualité et prétention thérapeutique pseudo-scientifique sont certainement les plus sujettes à caution à l’instar des “groupes médico-scientifiques” du cercle des amis de Bruno Gröning qui sont très puissants en Allemagne et interviennent en France surtout auprès des personnes âgées.” Enfin, dans son rapport publié en 2009, la Miviludes évoque une nouvelle fois le mouvement et fait allusion à “des cas de participation d’enfants à des séances de guérisons miraculeuses” en Autriche.

En Belgique Le centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles (CIAOSN) a également tiré la sonnette d’alarme à l’encontre du cercle des amis de Bruno Groening, et de manière très détaillée dans son rapport bisannuel (2003-2004). “À propos de la médecine et des problèmes de santé, on doit constater que la situation apparaît préoccupante” en ce qui concerne les mouvements “qui recommandent la prière de guérison plutôt que le recours à la médecine”. Le cercle des amis de Bruno Groening est nommément cité en illustration. “En fait, ces questions ne concernent plus seulement le problème de la médecine classique, de la médecine alternative ou de la médecine non approuvée, il s’agit d’un domaine de refus de médecine, avec les conséquences graves que cela peut entraîner”, poursuit l’organisme belge. Dans une note d’information réactualisée en août 2005, le CIAOSN s’inquiète de la doctrine d’incurabilité mise en avant de Groening. “Je veux et je peux aider et guérir tous les hommes”, aurait ainsi affirmé le chef spirituel du mouvement. Pour les adeptes, la guérison n’est affaire que de foi en la force curative divine. D’après Groening, il n’existe d’ailleurs pas de maladie incurable. “Nous craignons qu’avec pareil raisonnement certaines personnes atteintes de maladies graves ne délaissent le traitement médical classique pour préférer cette “voie de guérison””, conclut le CIAOSN. Parmi les critères communs à la plupart des sectes, on retrouve la rupture avec l’environnement d’origine. C’est ce que suggère également le rapport du CIAOSN : “Certains témoignages tendent à faire penser que les directives internes à l’égard des partisans de cet enseignement seraient une mise à l’écart de l’entourage jugé parfois négatif dans le processus de guérison du malade.”

En Allemagne Le Bundestag (première chambre fédérale allemande) s’est aussi penché sur la question du cercle des amis de Bruno Groening. Le rapport officiel allemand de 1998 intitulé “So-called Sects and Psychogroups” estime ainsi “que les “guérisons” qu’ils avancent ne sont pas validées scientifiquement ni reconnues par la médecine classique”. Le passé judiciaire de Bruno Groening y est également évoqué (lire ci-contre). Comme les autres autorités européennes, le Bundestag s’inquiète de la soi-disante capacité du groupe à guérir les maladies incurables : “On donne aux gens à comprendre qu’il y a des miracles curatifs qui peuvent être traités grâce à la foi, ce qui dans des cas extrêmes peut conduire à une situation où ils refusent les conseils médicaux lorsqu’ils tombent malades.”

source : http://www.clicanoo.re/11-actualites/15-societe/284254-les-autorites-mettent-en-garde.html

  les articles précédents  

> Scientologie : les grandes manoeuvres pour échapper à la justice
> A Nancy, le premier congrès international sur la méthode Coué
> Un gourou français interpellé en Espagne
> Trois lamas du temple Kagyu Ling comparaîtront devant le tribunal pour abus de faiblesse.
> Décès de Jacques Miquel
> Décès de Jacques Miquel
> HOMMAGE A JACQUES MIQUEL
> La protection des mineurs contre l’influence des sectes
> La Russie lève l’interdiction sur des travaux littéraires de la Scientologie
> Rome se fait peur en attendant un tremblement de terre imaginaire

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication