Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    RADIO CANADA mardi 2 juillet : «Tout le monde en parlait, le mystère du temple solaire»

En octobre 1994, le drame qui secoue le Québec, la France et la Suisse fait la manchette partout sur la planète.

Des membres de l’ordre du Temple solaire ont péri dans des incendies, ce qui semble être un suicide collectif. La vérité est encore plus horrifiante... 

L’émission Tout le monde en parlait s’intéresse à la tragédie qui a défrayé la chronique en octobre 1994 et dans les mois qui ont suivi. Le 4 octobre, les pompiers découvrent deux corps calcinés dans une résidence de Morin-Heights, dans les Laurentides.

Trois autres cadavres sont par la suite tirés des décombres, dont celui d’un bébé de trois mois. C’est la consternation. S’agit-il de morts accidentelles, d’un suicide collectif ou d’autre chose ? La police ouvre une enquête.

Le lendemain, c’est au tour des Suisses et des Français de rester sans voix devant l’incompréhensible : 48 personnes sont trouvées mortes dans les mêmes circonstances. On ne met pas long à comprendre que, si certaines personnes se sont donné la mort de leur plein gré, d’autres ont été assassinées.

Deux gourous

L’ordre du Temple solaire est une secte venue d’Europe. Elle tire sa doctrine de différentes religions et d’un courant ésotérique moyenâgeux.

Ses adeptes parlent de lumière, de fraternité et de la mort, qu’ils voient comme une délivrance. Luc Jouret et Joe Di Mambro sont à la tête de ce regroupement. C’est Luc Jouret qui est chargé de venir donner des conférences au Québec et de recruter des membres.

Dans l’émission, l’un des intervenants, un journaliste suisse qui a suivi toute cette histoire, explique : « Jouret est un médecin en homéopathie. C’est le charmeur, le recruteur et le conférencier, mais le no 1 de l’organisation est Di Mambro. Ensemble, ils devien­nent dangereux : ils forment un cocktail explosif ! »

Les ramifications

Luc Jouret est souvent au Québec, un endroit qu’il dit adorer. Sans dévoiler ses plans aux gens qu’il rencontre, il admet que son groupe a besoin d’argent. L’OTS achète d’ailleurs une ferme à Sainte-Anne-de-la-Pérade, où l’on fait pousser des légumes biologiques et où l’on les vend.

Plusieurs membres de la secte y vivent en communauté et travaillent jusqu’à 20 heures par jour pour faire fonctionner la microentreprise. C’est un bon endroit pour discuter avec les passants et recruter de nouveaux membres.

Cependant, les revenus ne sont pas suffisants pour remplir les coffres. Luc Jouret doit trouver des gens riches et influents qui l’aideront à réaliser ses ambitions.

C’est alors qu’il réussit à se faire inviter comme conférencier à Hydro-Québec, où de nouvelles possibilités s’offrent à lui.

Des rumeurs selon lesquelles une secte se serait infiltrée à Hydro-Québec arrivent aux oreilles des policiers. Cependant, c’est par hasard, en apprenant qu’un groupe lié à Luc Jouret cherche à acheter des armes illégales, que les autorités se lancent vraiment sur les traces de l’ordre du Temple solaire.

N’étant plus libre de ses mouvements, Jouret retourne en Europe. N’eût été de cela, c’est au Québec qu’aurait probablement eu lieu son plus gros massacre.

Témoignages

Même si près de 20 ans se sont écoulés depuis les tragédies au cours desquelles 74 personnes ont péri, des images d’horreur reviennent à la mémoire chaque fois qu’on les évoque. Dans l’émission, des intervenants qui ont vécu de près les événements racontent leur expérience.

C’est le cas de Pierre et de Paul-André, deux anciens membres de la secte. Ils expliquent comment ils en sont venus à se joindre à l’ordre du Temple solaire et quelle est la symbolique derrière chaque rituel.

Ce passage a laissé en eux des traces qu’ils ne pourront jamais effacer. Un ancien membre d’Info-secte, un policier qui a participé à l’enquête ainsi qu’un journaliste donnent également leur version des faits.

source : Mardi 2 juillet 19 h 30, Radio-Canada info relayée par Annie Hogue / TV Hebdo - 2013-06-20

http://www.tvhebdo.com/actualites-tele/tout-le-monde-en-parlait-le-mystere-du-temple-solaire/5401

  les articles précédents  

> L’Ordre du Temple Solaire : Les massacres et controverses d’un ordre chevaleresque
> Il y a juste 19ans… drame de l’OTS Au canada et en Suisse…5 oct 1994
> RADIO CANADA mardi 2 juillet : « Tout le monde en parlait, le mystère du temple solaire »
> Ordre du temple solaire : « Je n’en veux pas à mes parents »
> Un troisième suicide collectif annoncé
> OTS : Saint-Casimir 15 ans plus tard : Une cicatrice refermée
> Ordre du temple solaire : Vivre dans la maison du drame
> La Suisse est le sanctuaire des sectes »
> D’anciens membres de l’OTS prennent la défense de Michel Tabachnik
> Le cinéaste Yves Boisset dénonce une affaire politico-mafieuse

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication