LEAH REMINI EXPOSE LE CÔTÉ SOMBRE DE LA RELIGION DES TÉMOINS DE JÉHOVAH DANS LA NOUVELLE UNE&E SPÉCIAL

Leah Remini a jeté son dévolu sur l’exposition du côté sombre de la les Témoins de Jéhovah de la...

Jonestown : massacre des adeptes du Temple du Peuple il y a 40 ans

LES ARCHIVES DU FIGARO - Le 18 novembre 1978, l'américain Jim Jones et les fidèles de sa secte se...

Festival de la Communication Santé : l’éthique et la lutte contre les fake-news au cœur des débats

« Parler aux patients, se faire comprendre, convaincre de prendre son traitement et participer à...

Théâtre : Croire ou ne pas croire, à Vaudrey et à Lons

Le duo de comédiennes de La Petite Fabrique/Sarbacane s'est produit vendredi 16 novembre à 21 h, à...

Affaire Guillot: un garçon privé de 11 repas consécutifs

L’avocate de Claude Guillot dit qu’une telle conséquence n’est arrivée qu’une fois Claude Guillot...

Claques, fessées, tapes : vers une interdiction des violences éducatives dans la loi

Une proposition de loi pour interdire les violences éducatives ordinaires sera examinée le 29...

Tariq Ramadan est sorti de prison

L’islamologue était incarcéré depuis sa mise en examen le 2 février pour des faits qu’il conteste....

Le coaching : une nébuleuse en proie à des dérives

  Des témoignages laissent entendre que certaines méthodes de coaching ressemblent à celles...

A LIRE : La Secte du Bâton doré

Flora est la dixième épouse de Masha, le gourou de la secte du Bâton doré. Tant qu’elle jouit de...

Le lien inquiétant entre la consommation d’écrans et la santé mentale des enfants

  20% des 14-17 ans passe jusque sept heures par jour devant leur écran. | © Jelleke Vanooteghem /...

Actualités

LE CCMM

Magazine Regards Sur

Le Centre contre les manipulations mentales (CCMM), ou Centre Roger-Ikor est une association française laïque de lutte contre les sectes.

“Regards Sur n°34 – Ce numéro est exceptionnellement téléchargeable gratuitement”

Abonnement pour les 4 prochains numéros : 20 €

Contactez-nous

Standard général

Santé

Jonestown : massacre des adeptes du Temple du Peuple il y a 40 ans

LES ARCHIVES DU FIGARO - Le 18 novembre 1978, l'américain Jim Jones et les fidèles de sa secte se donnent la mort au Guyana: 914 victimes. Retour sur cette tragédie qui souleva une vague d'émotion et d'indignation aux États-Unis. Un suicide collectif et un massacre....

Religions

Formation

Tariq Ramadan est sorti de prison

L’islamologue était incarcéré depuis sa mise en examen le 2 février pour des faits qu’il conteste. Sa mise en liberté sous contrôle judiciaire, vendredi, était soumise au versement d’une caution de 300 000 euros. source : le monde.fr Publié le 15 novembre 2018 à 19h58...

Le coaching : une nébuleuse en proie à des dérives

  Des témoignages laissent entendre que certaines méthodes de coaching ressemblent à celles utilisées par les sectes.• Crédits : Tom Werner - Getty Le coaching est une véritable nébuleuse. Alors que la profession s’est imposée dans le paysage de la formation comme...

L’islam radical à l’assaut de l’entreprise

EXCLUSIF - Dans un livre qu'il vient de publier, Denis Maillard raconte au travers d'expériences vécues tant dans des groupes publics que privés les offensives, souvent couronnées de succès, des prosélytes d'un islam rigoriste. Extraits. • Le fondamentalisme musulman...

Abus de faiblesse

Jonestown : massacre des adeptes du Temple du Peuple il y a 40 ans

LES ARCHIVES DU FIGARO - Le 18 novembre 1978, l'américain Jim Jones et les fidèles de sa secte se donnent la mort au Guyana: 914 victimes. Retour sur cette tragédie qui souleva une vague d'émotion et d'indignation aux États-Unis. Un suicide collectif et un massacre....

Théâtre : Croire ou ne pas croire, à Vaudrey et à Lons

Le duo de comédiennes de La Petite Fabrique/Sarbacane s'est produit vendredi 16 novembre à 21 h, à l'Amuserie à Lons et samedi 17 à 20 h 30 à la salle des fêtes de Vaudrey. Une conférencière « plutôt » marginale. (©Sarbacane.) La pièce Croire ou ne pas croire cible en...

Affaire Guillot: un garçon privé de 11 repas consécutifs

L’avocate de Claude Guillot dit qu’une telle conséquence n’est arrivée qu’une fois Claude Guillot a infligé comme « conséquence » à un de ses élèves une privation de 11 repas consécutifs, en lui donnant un « sandwich le soir pour passer à travers », mais ça ne s’est...