Le CCMM – Centre Contre les Manipulations Mentales – Centre National Roger Ik organise une journée d’information, de débats et d’échanges sur la thématique:

‘’Au nom de l’écologie . L’écologie dévoyée‘’

A cette occasion, Francis Auzeville, Président du CCMM national, présentera en avant-première la nouvelle enquête inédite du CCMM: Le psycho-spirituel mis à nu”, en présence des personnes ayant témoigné dans le livre.

Rendez-vous Mercredi 28 septembre de 9h à 18h

Mairie du 3ème arrondissement – Paris

En France, les dérives sectaires touchent près de 140 000 personnes parmi lesquelles on dénombre 90 000 enfants et adolescents*. Qu’elles émanent de groupes structurés ou de mouvements isolés, ces déviances privent leurs victimes de leur libre arbitre en exerçant une emprise mentale dont les conséquences sont souvent dommageables voire dangereuses.
Pour rappel, plus de 20% des français connaissent personnellement dans leur entourage familial, amical ou professionnel une ou plusieurs personnes ayant été victime de dérives sectaires**.
Si les thématiques de ces dévoiements sont diverses, on observe depuis 2020 un nombre important de signalements de mouvements sectaires et embrigadements directement liés à la santé ou au bien-être (ils représentent 40% de l’ensemble des signalements reçus à la Miviludes)***.
En effet, c’est sur ces domaines ‘’sensibles’’, qu’apparaissent de nouvelles tendances sectaires détournant les préoccupations environnementales ou écologiques.
L’ “écoresponsabilité” est devenue un puissant levier de manipulation. Nombreuses sont les portes d’entrées vers l’écologisme : style de vie, alimentation, culture, ou encore éducation. Ces mouvements émergent notamment dans les départements ruraux de la « diagonale vide » où l’on observe le plus d’isolement et de vulnérabilité. Les réseaux sociaux constituent l’outil idéal, permettant aux « gourous » d’atteindre des personnes fragiles et isolées.
Face à ce constat, le CCMM, Centre Contre les Manipulations Mentales, souhaite alerter et éclairer le public sur les déviances sectaires qui se servent de l’urgence climatique pour rallier de nouveaux fidèles à leurs causes (qu’elles soient liées ou non à l’écologie).
Via l’intervention d’experts, le colloque sera l’occasion d’établir un état des lieux des dangers actuels. Les échanges et débats permettront également de mieux appréhender les mécanismes de ces dérives et de proposer des actions concrètes de prévention. Il mettra en lumière les pratiques de ces manipulations sectaires ‘’vertes’’, ainsi que leurs origines :
– L’éco-blanchiment et l’usage à outrance, quel que soit le contexte, des mots ‘’vert’’, ‘’écoresponsable’’, ‘’éco-citoyen’’, ‘’biologique’’, ‘’écologique’…
– L’anthroposophie (courant pseudoscientifique) qui pénètre de nombreuses organisations politiques et l’exécutif en France.
– L’agriculture Biodynamique qui implique des rituels “magico-religieux”, les dérives de la médecine anthroposophique ou le déploiement de certaines pédagogies alternatives…
Parmi les experts intervenants :
– Thierry Ripoll, enseignant-chercheur en psychologie cognitive à l’Université d’Aix-Marseille, auteur de : De l’esprit au cerveau (2018); Pourquoi croit-on ? Psychologie des croyances (2020); Pourquoi détruit-on la planète ? (2022).
– Jean-Loup Adénor, journaliste d’investigation, co-auteur de : Dieu est amour (2019) et Le nouveau péril sectaire (2021).
– Florence Lerude, maire de Sidiailles dans le Cher, dont la commune avait été l’objet de convoitise d’une organisation sectaire et Jean-Claude Dubois, Président d’honneur du CCMM Centre Val de Loire.
– Stéphanie de Vanssay, enseignante et syndicaliste à l’Unsa, elle a contribué à l’analyse des rapports d’inspection de près de 200 écoles hors-contrat dans le cadre de l’enquête du CNAL Halte aux dérives dans les établissements privés hors-contrat.
Francis Auzeville, président du CCMM national, présentera en avant-première la nouvelle enquête inédite du CCMM “Le psycho-spirituel mis à nu” qui recueille plusieurs témoignages. Cette enquête a pour but d’alerter le public sur les graves dangers que présente le psycho-spirituel, et sur les conséquences parfois irréversibles encourues par celles et ceux embrigadés par des mouvances sectaires de tous horizons. Les témoins ayant contribué à l’enquête seront également présentes lors de la présentation.
“Le psycho-spirituel mis à nu” – ouvrage sur demande – Editions CCMM.


Invitation Presse
Accréditation sur demande avant le 26 septembre : valerie@agencevlc.com
Mairie du 3ème arrondissement de Paris
2 rue Eugène Spuller 75003 Paris

A propos du CCMM : fondé en 1981 par l’écrivain Roger Ikor, le Centre Contre les Manipulations Mentales s’adresse aux victimes d’emprise mentale et de dérives sectaires, à leurs familles et à tous les citoyens. L’association a pour vocation l’aide aux victimes, l’information sur le phénomène sectaire, et la prévention. Elle accompagne les victimes des mouvements sectaires et leurs proches, tant sur le plan psychologique que matériel et cherche à faire progresser le débat et à peser sur la décision publique.

Le CCMM conduit cette action par différents moyens, notamment : débats, conférences, diffusion d’informations et d’expériences, recherche documentaire, formation, sensibilisation et actions pédagogiques.
Depuis sa création, des milliers de personnes ont pu bénéficier de l’aide bénévole du centre.
CONTACT PRESSE – Agence VLC
Valérie LeseigneurTél. + 33 (0)6 68 80 37 35 – valerie@agencevlc.com
Camille NéblaiTél. + 33 (0)6 30 60 29 61- camille@agencevlc.com
Contact CCMM
Aurélie Schwartz – Tél. + 33 (0)6 58 53 25 58 – ccmmcommunication@gmail.co