Retour page d'accueil
   
 
 
 
Nouveauté, parution le 4 septembre 2012: "Le livre noir de l'emprise psycho-spirituelle"
Détournement de méninges.
par le Collectif - CCMM des victimes du psycho-spirituel

commander le livre en ligne
Un outil indispensable pour défendre les droits des victimes de dérives sectaires :
"les dérives sectaires face au droit français" par F.Pignier ancien président de la
cour d'appel de Paris.

Commander le livre en ligne.
   
   
 
 

 
   
S'inscrire à la newsletter
Contactez-nous | Ecrire au webmaster
   
    L'étrange "Père Samuel" en son "église

En le voyant, un encensoir à la main, dans ses habits violet et or, on l’avait pris pour un prêtre orthodoxe, d’autant qu’il avait le visage mangé par une longue barbe blanche. Mais non, un millier de fidèles étaient assis, quand les orthodoxes assistent debout aux offices, dans une église tout ce qu’il y a de plus catholique d’apparence sise à Charleroi. Ce "curé" n’était donc qu’un de ces officiants d’on ne sait trop quelle nouvelle secte comme il en existe de nombreuses de par le monde.

"Envoyé spécial", le magazine de reportages de France 2, présentait donc hier en première partie de soirée un sujet consacré au "Père Samuel", qui officie en Belgique. Intéressant sujet, qui laissait cependant beaucoup de choses dans l’ombre pour qu’on se fasse une idée totalement nette d’un personnage dont on n’a pas appris en cours d’émission s’il s’était ainsi autroproclamé, s’il était un curé en rupture de ban avec l’Eglise catholique ou s’il était l’un de ses moutons noirs que Rome tolère plus ou moins. On ne faisait que le deviner.

On voyait donc cet étrange bonhomme, blanc mais qui parle le français avec un accent africain comme s’il était né et avait longtemps vécu dans une colonie belge, dans son église, achetée avec un argent dont la provenance est passablement floue, s’adresser à ses fidèles en insistant sur le fait que tout est gratuit, qu’il ne demande jamais d’argent. "Ici, c’est la démocratie", dit-il à plusieurs reprises, donnant une résonance étrange à ce mot. On le voyait mimer la Passion de Jésus-Christ, accroché à une croix, recevoir ses fidèles après l’office dans le presbytère pour les soulager de leurs maux. Car il est aussi guérisseur, exorciste et il prédit l’avenir. Et sa clientèle vient de loin, de France notamment.

Mis en cause par des parlementaires belges, le "Père Samuel" les traite d’"homosexuels" et rejette évidemment toute accusation de sectarisme portée contre lui, à quoi s’ajouteraient, selon les témoignages recueillis auprès de proches qui ont pris leurs distances, des attouchements sexuels à l’encontre de femmes adultes et une propension évidente à accepter les dons en argent liquide.

Des fidèles témoignent des bienfaits que leur apporte cet homme bien peu charismatique dont on se demande comment il peut ainsi attirer à lui, et les retenir, des gens qui ont tout l’air d’avoir les pieds sur terre. Mais qui sont la partie visible de cette emprise de plus en plus grande de l’irrationnel sur notre époque et dont les grands prêtres cathodiques, télévangélistes américains et brésiliens, ne vont pas tarder à débarquer en Europe. Le "Père Samuel" est à la tête d’une petite affaire new age, eux sont à la tête de multinationales autrement plus dangereuses.

Alain Lompech
le Monde

  les articles précédents  

> Scientologie : les grandes manoeuvres pour échapper à la justice
> A Nancy, le premier congrès international sur la méthode Coué
> Un gourou français interpellé en Espagne
> Trois lamas du temple Kagyu Ling comparaîtront devant le tribunal pour abus de faiblesse.
> Décès de Jacques Miquel
> Décès de Jacques Miquel
> HOMMAGE A JACQUES MIQUEL
> La protection des mineurs contre l’influence des sectes
> La Russie lève l’interdiction sur des travaux littéraires de la Scientologie
> Rome se fait peur en attendant un tremblement de terre imaginaire

 
Ce site est édité par le Centre Contre les Manipulations Mentales
Réalisation : Pix-L Communication

 

GooooTrade